Agenturen
Après que Kiev a inventé une clause concernant l’application stricte du cessez-le-feu pendant une semaine pour ne pas lancer le retrait de ses forces des zones pilotes de Zolotoye (en République Populaire de Lougansk – RPL) et Petrovskoye (en République Populaire de Donetsk – RPD) le 7 octobre, la nouvelle date pour le début du processus avait été fixée au 9 octobre. L’Ukraine avait alors changé de tactique et tenté de provoquer les milices populaires en leur tirant dessus, espérant ainsi provoquer des tirs de réponse qu’elle aurait pu utiliser comme excuse. Ce plan n’ayant pas fonctionné, Kiev a opté pour le silence, refusant de tirer les fusées blanches devant indiquer qu’elle lance le retrait de ses troupes.


Weiterlesen ...