Agenturen
Pour Clodovaldo Hernández, nous sommes dans un paradis de la post-vérité lorsque nous sommes face à un « scénario dans lequel les journalistes et le public sont absolument polarisés ». C’est-à-dire que la ligne qui sépare le journalisme de l’information et celui de l’opinion a disparu en raison du caractère partisan du journalisme, et de l’autre côté du public « Les gens ne veulent entendre, voir, lire que ce qui coïncide avec leurs idées », dit-il. Ce phénomène a été particulièrement étudié au Venezuela, en relation avec la campagne de guerre psychologique contre le commandant Chávez.


Weiterlesen ...