Agenturen
A l`occasion de la crise « mexicaine-porcine » du mois d`avril 2009, les décisions de l`Organisation mondiale de la santé (OMS) ont directement affecté l`économie du Mexique, des États Unis et de l`Europe. Si la crise avait persisté une semaine de plus les dégâts sur les grandes économies auraient pu devenir incalculables, alors qu`il n`y avait point de réelle urgence sanitaire, tout au plus quelques morts. Pour huit morts au Mexique et un mort du coté américain de la frontière le président Obama s`est vu demander, en conférence de presse nationale, si la frontière entre les deux pays allait être totalement fermée. Si celle-ci avait été décrétée, des centaines, voire des milliers, d`usines auraient immédiatement été arrêtées dans les deux pays, avec pour conséquence des de milliers de famille au chômage et sans ressource voire même, sans couverture médicale.


Weiterlesen ...