Agenturen
« Nous exprimons notre profonde inquiétude quant aux décisions prises par les autorités électorales équatoriennes dans le but de proscrire la formation politique appelée « Révolution citoyenne », à laquelle participe l’ancien président Rafael Correa, ainsi que d’éminents dirigeants politiques équatoriens », indique également la note, signée par le président du Parlasur, Oscar Laborde. La note rappelle « qu’au cours des deux dernières années, l’autorisation d’obtenir la vie légale a été refusée à trois reprises » à cet espace politique et le gouvernement de Lénine Moreno a été invité à « respecter les normes nationales et internationales qui garantissent la validité d’une démocratie effective » dans la nation andine.


Weiterlesen ...


Letzte Aktualisierung am 30.10.2020 19:58

Any data to display

nach oben