Agenturen
La junte malienne, sous pression pour dévoiler son plan de restauration d`un pouvoir civil, s`est engagée samedi à une transition dans un délai de 18 mois. Un groupe de colonels a renversé le 18 août le président Ibrahim Boubacar Keïta, au pouvoir depuis 2013 et affaibli par des mois de contestation face à la grave crise sécuritaire, économique et institutionnelle traversée par le pays, mais aussi la corruption reprochée à toute la classe politique. Des experts désignés par la junte ont adopté une «charte» de transition au terme de trois jours de discussions à Bamako entre personnalités politiques, de la société civile et militaires. Cette «charte» n`a pas été publiée dans l`immédiat mais le document en discussion samedi prévoyait une transition de 18 mois, conduite par un président désigné par un comité lui-même établi par la junte.


Weiterlesen ...