Agenturen
Hier, le Parlement européen a voté à une majorité écrasante une résolution, qui ressemble à s`y méprendre à une déclaration de guerre froide. Sans parler du fait qu`en même temps, il ne reconnaît pas les élections en Biélorussie (rappelons que la Biélorussie ne fait pas partie de l`UE), le point essentiel vient dans la seconde résolution : renforcer l`isolement de la Russie, sauf si elle change de "régime", financer les dissidents, les médias et les ONG, pour préparer la "Russie démocratique". L`excuse : Navalny. Ce qui montre bien, en passant, que toute cette affaire, regroupée en deux résolutions européennes discutées en même temps, est liée. La Biélorussie a bien servi de modèle pour préparer rien moins qu`une tentative de renversement de l`ordre constitutionnel en Russie. Et l`UE le déclare ouvertement.


Weiterlesen ...