Agenturen
Ils était deux. Assez jeunes, dans la vingtaine, avec une coupe de cheveux assez bizarre. Celle dont raffole certains jeunes zombies accrocs aux star système du football. Leur accoutrement était celui de tous les jeunes zombifiés par la sous-culture mondialiste et qu’ils identifient à la tendance de l’époque. Ils avaient l’air de fomenter quelque chose de pas net. Ils parlaient en Arabe maghrébin avec un accent quasiment incompréhensible. Ils s’arrêtèrent devant une vitrine d’une boutique de cosmétiques et l’un d’eux barra le chemin à un homme avec une poussette. Ce dernier fit mine de ne pas s’en apercevoir et changea de trajectoire pour ne pas heurter l’importun.


Weiterlesen ...