Im Sommer dieses Jahres wurde CNN ein Amateurvideo zugespielt, auf dem man sehen kann wie Menschen, an einem unbekannten Ort in Libyen, versteigert werden. Die drei auf dem Video gezeigten Männer werden um den Betrag von umgerechnet etwa 730 Euro verkauft.

In Libyen ist ein neuer Sklavenmarkt entstanden, dem es an Nachschub nicht mangelt: Täglich kommen die Transporte mit Migranten aus Niger in Libyen an. Ziel der Menschen: Europa. Aber statt in Europa landen viele jetzt auf dem Sklavenmarkt in Libyen. Umgerechnet 400 Dollar pro Mann/Frau.

Un Camerounais raconte les horreurs qu’il a vécues en Libye. Selon lui, l’esclavage n’est qu’une infime partie de ce que subissent les migrants dans ce pays, mais pas seulement, car leur calvaire peut commencer bien avant, pour se terminer pour plus de la moitié d’entre eux au fond de la méditerranée tandis que les autres se retrouveront, pour la plupart, dans des prisons privées pour y subir des tortures, des abus sexuels et des viols.

C’est par une vidéo tournée clandestinement que les Marocains ont découvert le drame : des centaines de leurs compatriotes croupissent dans des conditions déplorables dans des prisons libyennes. Ce ne sont pas des criminels, seulement des migrants qui tentaient de rejoindre les côtes européennes. Dans plusieurs vidéos où ils filment leur calvaire, les captifs supplient le roi Mohammed VI de les faire « rentrer au pays ».

Fortement acculés, voire accusés de complicité de crimes contre l`humanité par des organisations de la société civile africaine de la diaspora auxquelles se sont jointes des voix qui comptent internationalement en matière de défense des droits humains, des gouvernements africains, des gouvernements d`Afrique au Sud du Sahara commencent à réagir au drame que vivent leurs compatriotes, partis de leurs pays respectifs vers l`eldorado occidental, mais coincés depuis on ne sait plus combien de temps dans l`enfer libyen où ils sont torturés vendus comme des bêtes sauvages et tué!

L’Occident se rend à l’évidence: le chaos qu’il a créé en Libye par son intervention militaire de 2011 a les pires conséquences: trafic d’esclaves et développement de l’islamisme radical. Si l’on constate un début de prise de conscience, elle restera insuffisante tant que les vrais responsables de cette tragédie ne répondront pas de leurs actes.

La détérioration des conditions de détention des migrants et réfugiés en Libye rend la situation «inhumaine», affirme l’ONU ce mardi. Une équipe de la chaîne de télévision CNN en a la preuve: celle-ci a filmé une vente aux enchères d’êtres humains

Qaddafi was leading a world revolution. The revolution would challenge every aspect of Eurocentric epistemology and its inherent racism. It was more than a social, political and economic revolution; it was nothing short of a spiritual and cultural revolution. This confounded not only the imperialist powers but also their reactionary Arab satraps.

Durch die Nutzung dieser Webseite erklären Sie sich mit der Verwendung von Cookies einverstanden.