Nachdem Selensky auch im Parlament nun eine Mehrheit hat, beginnt er mit der Umsetzung seiner Politik. Und die hat gute und schlechte Aspekte für das geschundene Land. Selensky hat heute tatsächlich begonnen, von dem Kurs abzuweichen, den Poroschenko gefahren hat. Der Austausch von Gefangenen war etwas, was Russland schon lange gefordert hat und ist im übrigen auch Teil des Minsker Abkommens.

Des discussions pour l’échange de prisonniers non seulement entre les Républiques Populaires de Donetsk et de Lougansk (RPD et RPL) et l’Ukraine, mais aussi entre la Russie et l’Ukraine sont en cours. Lors de la réunion des groupes de contact à Minsk le 21 août, la question a été partiellement abordée.

von Zlatko Percinic - Drei freigegebene Dokumente zeigen, über welchen Zugang der aus Ungarn stammende Milliardär George Soros während der Regierungszeit von Barack Obama zum US-Außenministerium verfügte und so, zusammen mit Victoria Nuland, seine Pläne einer "neuen Ukraine" umzusetzen versuchte.

A new documentary from Max van der Werff, the leading independent investigator of the Malaysia Airlines Flight MH17 disaster, has revealed breakthrough evidence of tampering and forging of prosecution materials; suppression of Ukrainian Air Force radar tapes; and lying by the Dutch, Ukrainian, US and Australian governments. An attempt by agents of the US Federal Bureau of Investigation (FBI) to take possession of the black boxes of the downed aircraft is also revealed by a Malaysian National Security Council official for the first time.

À force de fermer les yeux sur ce qui se passe en Ukraine, la population européenne risque bien de se réveiller un matin avec la gueule de bois, si ces terroristes islamistes exfiltrés de Syrie et d’Irak commettent des attentats sur le sol européen, qu’ils auront pu atteindre sans problème grâce à leurs passeports ukrainiens. Ce jour-là il sera trop tard pour se dire qu’il aurait fallu être plus vigilant et regarder d’un peu plus près et avec moins de complaisance ce qui se passait à 3 000 km de là, en Ukraine.

L’extraction illégale d’ambre dans trois régions du nord de l’Ukraine (Jitomir, Rovno et Volyn) pourrait transformer ce territoire en une zone de catastrophe environnementale. C’est ce qu’a déclaré lundi le chef de la police nationale ukrainienne Sergueï Kniazev à Jitomir lors d’une réunion sur la lutte contre l’extraction illégale d’ambre.

Trois semaines à peine après l’entrée en vigueur d’un cessez-le-feu renforcé et perpétuel, l’armée ukrainienne recommence à intensifier ses bombardements contre la République Populaire de Donetsk (RPD) et ses habitants. Rien qu’au cours des trois derniers jours, les Forces Armées Ukrainiennes (FAU) ont tiré sur le territoire de la RPD près de deux fois le nombre de munitions tirées durant la semaine écoulée, et ont visé de plus en plus les zones résidentielles.

Selon le ministère de la Santé, 287 personnes, dont 127 enfants, ont reçu un diagnostic de rougeole au cours de la première semaine d’août. La plupart des cas ont été signalés à Kiev et dans les régions de Vinnitsa, Chernovtsy, Kiev et Khmelnitski. Avec de tels chiffres, l’Ukraine se trouve juste derrière Madagascar (voir les chiffres de l’Organisation Mondiale de la Santé), à la deuxième place mondiale des pays les plus touchés par la rougeole ! En mars 2019, l’Ukraine était même en tête de la liste des pays ayant le taux de rougeole le plus élevé.

Le 5 août 2019 au soir, l’armée ukrainienne a ouvert le feu sur la ville de Gorlovka, endommageant une école, trois habitations civiles et un garage. Heureusement ces tirs n’ont pas fait de victimes parmi les civils.Le nouveau cessez-le-feu instauré le 21 juillet à minuit n’aura pas permis aux civils de la République Populaire de Donetsk (RPD) de souffler bien longtemps.

La privatisation à grande échelle des terres et la levée de l’interdiction de leur vente en Ukraine pourraient entraîner une catastrophe économique pour le pays. Cette opinion a été exprimée par Marina Jeïnova, membre du Conseil Populaire (parlement) de la République Populaire de Donetsk (RPD).

Depuis le Maïdan, il y a plus de cinq ans, les élites politiques et les journalistes semblent rivaliser d’imagination pour sortir des déclarations toutes plus délirantes les unes que les autres. Mais celle sortie par le journaliste Maxime Koukhar bat sans aucun doute tous les records de stupidité, et pousse à se poser des questions sur la santé mentale de celui qui a écrit une telle bêtise.

The Russian President Vladimir Putin is a churchgoer, a rare bird among leading statesmen. He goes to communion; he has a confessor; he lights candles in some small parish church at feasts, he confers with wise old men in remote monasteries. He follows church politics and keeps engaged.

Fast pacing news can be confusing. Reports appear which contradict each other. They miss some significant details. News that was fake news can suddenly becomes right. Correct versions of the news can become fake news. Here is a live case that shows how and why this can happen. Yesterday the Italian state police arrested a number of neo-nazis who had fought against the Russian supported separatists in Ukraine. The police found their large weapon cache. The arrest became international news because the haul included a complete French air-to-air missile that was originally delivered to Qatar. (It was likely sent from Qatar to Libya, in support of the Muslim Brotherhood side of the conflict there, and then sold off to some Italian smugglers.)

Ce Maïdan est un échec. C`est acté. Il n`a fait que détruire le pays et l`Etat, un pays vidé de ses forces, exsangue, mis en esclavage géopolitique. C`est en plus un échec qui n`avait, dès le départ, aucun sens, en tout cas si l`on en croit l`étonnante décision de la Cour de justice de l`UE.

L’escalade meurtrière entamée il y a un mois et demi dans le Donbass se poursuit. Durant les dernières 24 h (du 10 juillet 3 h du matin au 11 juillet 3 h du matin), l’armée ukrainienne a violé le cessez-le-feu à 23 reprises, tirant 248 munitions sur le territoire de la RPD, dont trois obus de char d’assaut, 134 obus de mortier de 120 mm et 32 obus de mortier de 82 mm.

Les observateurs de la Mission Spéciale de Surveillance (MSS) de l’OSCE en Ukraine ont enregistré la présence de soldats ukrainiens dans la zone de désengagement de Stanitsa Louganskaya, a déclaré Ivan Filiponenko, attaché de presse de la Milice populaire de la République Populaire de Lougansk (RPL), lors d’une conférence de presse.