SITUATION MILITAIRE 01‘15 » – Bilan des bombardements de l’armée ukrainienne lors de la semaine écoulée, 03’38 » – L’OSCE détecte la présence d’armes lourdes ukrainiennes absentes des zones de stockage, 05’18 » – Les FAU tirent sur les civils et les infrastructures vitales de la RPD, 10’30 » – L’armée ukrainienne tire sur une mosquée le jour de l’Aïd el-fitr, 18’43 » – Kiev essaye de dédouaner ses soldats de leurs crimes de guerre, 30’31 » – La secrétaire de presse de Zelensky admet que l’armée ukrainienne tire sur des civils dans le Donbass

Ce matin, 4 juin 2019, l’armée ukrainienne a ouvert le feu à coup de mortier de 82 mm sur la mosquée située près de l’aéroport de Donetsk, alors que les fidèles se rassemblaient pour célébrer l’Aïd el-fitr. Ces tirs ont endommagé la mosquée, mais n’ont heureusement pas fait de victimes. Aujourd’hui a lieu en République Populaire de Donetsk (RPD) comme un peu partout dans le monde la fête de l’Aïd el-fitr, marquant la fin du Ramadan pour les musulmans. La capitale de la République compte deux mosquées dont une située tout près de la ligne de front.

... ÉVOLUTION GÉNÉRALE DE LA SITUATION EN UKRAINE 20’49 » – Saakachvili revient en Ukraine, 22’44 » – Pluie de procédures pénales lancées contre Porochenko, 26’36 » – La Rada refuse d’avaliser la démission du gouvernement ukrainien sortant, 27’43 » – Kolomoïski recommande à Zelensky de faire défaut, mais ne semble pas être entendu

Et surtout, Zelensky veut supprimer l’immunité des parlementaires. Et il faut bien comprendre que la dizaine de chefs de bataillons Nazis, les Biletski, Sementchenko, Parassiouk, Parouby, la plupart auraient dû finir en prison depuis longtemps. Parassiouk a quand même mis un énorme coup de pied dans la tête d’un vice-directeur du SBU chargé de la lutte contre la corruption il y a deux-trois ans. Pour ça il n’a jamais été condamné, jamais été emprisonné. Bien sûr son immunité n’a pas été levée. Donc finalement pour tous ces gens quoi qu’il arrive c’est la fin d’une époque, c’est la fin de l’impunité.

President Trump on Friday said that he wants Attorney General William Barr to investigate the UK, Australia and Ukraine for their roles in the `greatest hoax in the history of our country.`Speaking with reporters at the White House on Friday before his trip to Japan, Trump discussed his decision this week to issue a sweeping declassification order - leaving it in the hands of Barr to determine exactly what happened to Trump and his campaign before and after the 2016 US election. "For over a year, people have asked me to declassify. What I`ve done is declassified everything," said Trump, adding "He can look and I hope he looks at the UK and I hope he looks at Australia and I hope he looks at Ukraine."

Les autorités américaines songent à laisser le champ libre à Moscou en Ukraine, en échange de quoi la Russie devra laisser libre cours à Washington au Venezuela pour renverser le gouvernement de Nicolas Maduro, a écrit le site The Hill. Les mêmes estiment que Washington doit faire une autre concession à la Russie en prolongeant de cinq ans le Traité sur le contrôle des armements baptisé New Start et en reprenant les négociations sur le contrôle des armes nucléaires.

SITUATION MILITAIRE 03‘09 » – Bilan des bombardements de l’armée ukrainienne lors de la semaine écoulée. 06’52 » – L’OSCE détecte la présence d’armes lourdes ukrainiennes près de la ligne de front, 07’43 » – Huit soldats ukrainiens capturés par la RPD avouent que l’OSCE était une de leurs cibles

Toutefois, la partie russe a boycotté la procédure et récusé toute compétence au tribunal de Hambourg pour statuer sur un conflit qu`elle juge «militaire», position qu`elle a d`ailleurs réitérée le 25 mai après le jugement. Ainsi, le ministère des Affaires étrangères russe a affirmé dans un communiqué que la situation aurait pu être évitée «si la loi russe concernant la navigation dans cette région avait été respectée». Le ministère a par ailleurs déploré le comportement «irresponsable» des marins ukrainiens.

Hier, 22 mai 2019, huit soldats de l’armée ukrainienne ont été arrêtés sur le territoire de la République Populaire de Donetsk (RPD), après qu’ils ont franchi la ligne de contact près de Novotroïstkoye. Après interrogatoire, il s’avère que leur groupe planifiait, entre autre, un acte de sabotage contre les observateurs de l’OSCE.

Après le vote, puis la signature de la loi sur la langue ukrainienne, la Russie a demandé la tenue d’une réunion en urgence du Conseil de Sécurité (CS) de l’ONU pour en discuter. L’Occident, s’enfermant toujours plus dans ses mensonges concernant l’Ukraine a préféré empêcher toute discussion sur ce sujet épineux en votant contre la tenue de cette réunion.

Nikola Mirkovic, est le co-fondateur de l’association Solidarité Kosovo et le président de l’association Ouest-Est, qui vient en aide aux civils dans le Donbass. Il connaît bien la situation en Ukraine, et la guerre dans le Donbass dont il a pu voir les conséquences et la réalité à plusieurs reprises de ses propres yeux. Lors de sa venue à Donetsk pour les festivités du mois de mai (Jour de la Victoire et Jour de la République), il nous a accordé une interview sur l’évolution, actuelle et à venir, de la République Populaire de Donetsk, suite au décret de Vladimir Poutine concernant l’octroi de passeports russes pour les habitants du Donbass, et a commenté la situation politique en Ukraine post-élections présidentielles.

00‘47 » – Bilan des bombardements de l’armée ukrainienne lors de la semaine écoulée, 02’25 » – L’OSCE détecte la présence d’armes lourdes ukrainiennes près de la ligne de front, 03’25 » – Les FAU s’acharnent sur les infrastructures et habitations civiles, 07’43 » – Les soldats ukrainiens confisquent des maisons occupées dans la zone du Donbass sous leur contrôle

Die OSZE-Sonder-Überwachungsmission in der Ukraine (SMM) berichtete auch in diesen Tagen wieder von neu verlegten Minen, obwohl die Minsker Vereinbarung das legen von Minen verbieten und die Beseitigung bestehender Minenfelder fordern. So berichtete die SMM am 2. Mai: „Die SMM sah zum ersten Mal mindestens 100 Panzer-Abwehrminen in der Nähe des von der Regierung kontrollierten Städtchens Pyshchevyk“

Brüssel. Der ukrainische Gaskonzern Naftogaz hat bei der EU-Kommission Beschwerde gegen das deutsch-russische Pipeline-Projekt »Nord Stream 2« eingelegt. Es gebe keine wirtschaftliche Begründung für den Bau der Pipeline, weshalb »ihr Zweck nur wettbewerbswidrig sein« könne, erklärte Naftogaz am Dienstag in Brüssel. »Nord Stream 2« soll Gas von Russland nach Deutschland transportieren. Nach Angaben des russischen Gazprom-Konzerns, der das Projekt kontrolliert, sind die Baumaßnahmen fast zur Hälfte abgeschlossen...

Die Präsidentschafts-Wahlen in der Ukraine sind vorbei. Gewonnen hat sie im Prinzip der Klepto-Oligarch Ihor Kolomoisky, der den politisch völlig unerfahrenen Schauspieler und Komiker Wolodymyr Selensky massiv unterstützt hat, finanziell und persönlich. 14 mal haben sich die beiden vor der Wahl getroffen. Kolomoisky gehört zu den ukrainischen Klepto-Oligarchen, wie auch der bisherige Präsident Petro Pooroschenko.

Le show d`une mise en scène de pseudos débats dans le plus grand stade de Kiev fut hier le point de culmination d`une parodie électorale, qui va coûter cher à l`Ukraine. Zelensky sera élu, Poroshenko le reconnaîtra, mais de toute manière les Etats-Unis viennent de le rappeler directement : ils sont en Ukraine pour longtemps. Alors, finalement, que peuvent signifier ces élections si le pouvoir est ailleurs ?

Suite à de nouvelles sanctions prises par Kiev contre la Russie, cette dernière a répondu par de nouvelles contre-sanctions qui pourraient avoir un impact très lourd sur l’économie ukrainienne, comme l’interdiction d’exportation de pétrole et de produits pétroliers vers l’Ukraine.

SITUATION MILITAIRE 00‘57 » – Bilan des bombardements de l’armée ukrainienne lors de la semaine écoulée, 03’09 » – L’OSCE détecte la présence d’armes lourdes ukrainiennes près de la ligne de front, 07’42 » – L’armée ukrainienne tente une percée des lignes de la RPD près d’Oktiabr RUSSIE-UKRAINE 09’50 » – La Russie prend de nouvelles sanctions contre l’Ukraine et coupe le robinet de pétrole

Wahlsieger Wladimir Selenski will den Minsk-Prozess fortführen und den Krieg im Donbass beenden. Deutsche Medien wissen nicht, wie sie die Niederlage von Petro Poroschenko erklären sollen. „Wir haben das gemeinsam gemacht“. Dies waren die ersten Worte von Wladimir Aleksandrowitsch Selenski, mit denen er am Wahlabend nach der Bekanntgabe der Exit-Polls vor seine Unterstützer trat.